Quelques succès à signaler

Publié le par Romain MARIA

On entend beaucoup parler des échecs du gouvernement. En revanche ses succès restent plus souvent confidentiels. Voila pourquoi j’ai jugé bon de donner deux ou trois exemples rencontrés récemment.

croissance.jpg
tuto_sp_35_6-d057a.jpg Amélioration de la situation économique
Le gouvernement vient de relever ses prévisions de croissance pour 2010 (hausse de la richesse du pays), en anticipant une hausse deux fois plus forte (+1,4% contre 0,75%). En 2009, la croissance était négative -2% ; Signe que la situation économique s’améliore.
De même, le déficit budgétaire se réduit  légèrement. De 8,5% du PIB à 8,1%. Malgré un déficit abyssal on peut quand même se féliciter de cette amélioration.

tuto sp 35 6-d057a Amélioration des chiffres de la délinquance
Pour la huitième année consécutive, la délinquance a baissé en France de 1%. La baisse est de plus de 15% depuis 2002. A titre de comparaison la délinquance avait augmenté de 14% sous le gouvernement Jospin entre 1997 et 2002. La aussi on peut se féliciter de ce résultat même s’il reste inférieur aux attentes.

tuto sp 35 6-d057a Les objectifs en matière d’immigration ont tous été tenus
L'immigration familiale régresse de 12%, les objectifs d’expulsions (27 000) ont été atteints avec 29 300 reconduites à la frontière et la France reste le premier pays européen et le deuxième du monde en matière d’asile politique.


Ces résultats sont le fruit de l’action gouvernementale. Ces chiffres sont incontestables et incontestés hormis pour des personnes de mauvaise foi. De nombreux autres domaines auraient pu être cités, mais ces chiffres ont le mérite de la clarté et de la simplicité.

Et vous, quelle est votre opinion ?
Réagissez et laissez vos commentaires

Publié dans ACTUALITE

Commenter cet article

andy 30/01/2010 22:11


et bien en voilà de bonnes nouvelles ! Croissance, baisse de la délinquance et de l'immigration....what else? une hausse de l'emploi, qui devra se vérifier, surtout que le nombre d'inscrits dans la
catégorie A a diminué le mois dernier.
Néanmoins, je trouve le discours de Fillon quelque peu démago : il nous parle de réduction du déficit à 3% d'ici à 2013, chiffre qui me paraît difficile à atteindre quand on sait que derrière le
discours il y a un grand emprunt qui va nous couter cher, et surtout le gouvernement tarde à prendre des mesures d'ampleur pour réduire ses dépenses (c'est bien beau de dire que c'est à cause des
régions, même si elles sont trèèèès loin d'être exemplaires, leur contribution est infime comparée à celle de l'Etat dans les dépenses publiques. Le problème c'est qu'en fermant certains robinets,
on va se retrouver avec une cohue de gauchistes dans la rue. Personnellement, je préfère voir des gochos dans la rue plutôt que de devoir payer 22.000€, car il faudra bien aller chercher l'argent
un jour ou l'autre.