Réticences et questionnements sur l’entrée du MPF et de CPNT au sein de la majorité présidentielle.

Publié le par Romain MARIA

C’est en plein mois d’août que furent annoncées les entrées du MPF (Mouvement Pour la France) et de CPNT (Chasse Pêche Nature et Tradition) au sein du comité de la majorité. Cette annonce ne remporte pas mon adhésion.
Le MPF
Le MPF est un parti souverainiste classé très à droite voire à l’extrême droite. Son président Philipe de Villiers fut longtemps au RPR avant de rejoindre Charles Pasqua. Depuis, il a pris son autonomie, s’est présenté plusieurs fois aux élections présidentielles et a maintenu des positions très critiques sur l’Europe. Il s’illustre par son attitude parfois extrémiste. Un lourd passé qui présage plusieurs difficultés à venir au sein de la majorité.

Mais voila, il est très implanté en Vendée et réalise de bons scores électoraux dans l’Ouest de la France.
Alors, faut-il faire alliance avec lui ? Dans certaines régions oui. Notamment en Pays de la Loire où son bilan local est plutôt bon.
Mais faut-il le faire rentrer dans la majorité ? Je ne le pense pas. En effet, ses positions sont souvent aux antipodes de la majorité présidentielle : racistes, homophobes et vulgaires.
Même s’il a parfois de bonnes idées, je pense que nous pouvons nous passer de lui.


CPNT
Le cas de CPNT est différent. Depuis longtemps CPNT essaie d’exister, non sans mal. Ce parti dispose d’une réserve de voies précieuses pour les élections. Leurs positions sont tout à fait conciliables et il peut être un grand atout en matière de ruralité et de questions d’aménagement du territoire.
Seul bémol, leurs positions écologiques. Mais avec un travail et un débat de fond sur ces questions, je pense que des compromis peuvent être trouvés.


C’est surtout une question politique qui motive ces rassemblements, notamment en vue des élections régionales. Notre majorité présidentielle qui rassemble déjà, de la gauche à la droite en passant par les centristes, les radicaux… est très complète. J’espère que la venue de deux partis supplémentaires, dont un très à droite, ne viendra pas la déstabiliser.
Pour moi, l’enjeu n’est pas de fabriquer de l’union pour faire de l’union, ni même d’avoir comme seul objectif de battre la gauche. Ce genre de raisonnement est pour moi dépassé. Il faudrait plutôt rassembler pour mettre en œuvre ce qu’il y a de mieux pour la France.

C’est pourquoi, je resterai vigilant et jugerai sur pièce. Néanmoins, je n’hésiterai pas une seconde à critiquer si cela échoue, mais… à féliciter quand même, si c’est une réussite.

Info +
Le comité de la majorité rassemble l'UMP et ses alliés pour coordonner son action. Il y a : Le Nouveau centre (Ancien UDF), La gauche moderne (Jean Marie Bockel : Ex PS), Les Progressistes (Eric Besson : Ex PS), Les Radicaux (Jean Louis Borloo), Les Républicains Sociaux (Christine Boutin)



Et vous, quelle est votre opinion sur cette alliance ?

Laissez vos commentaires
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

alexandre 08/09/2009 21:12

"racistes, homophobes et vulgaires"
C'est un peu un discours de gauche de dire de tel propos sur villiers !
Raciste il ne l'est pas dut tout, je connais de nombreuse personne du mpf, je suis d'origine arabe et je n'ai aucun problème avec elle
Homophobe non il se bat juste pour la tradition du mariage et contre le communautarisme gay
Vulgaire je ne vois pas pourquoi apres pas un bon orateur certes...

Il ne frole pas avec l'extreme droite il est juste le réprésentant d'un courant d'une certaine droite !

La différence est que lui a toujours été de droite souverrainiste
Et que le RPR/UMP ne cesse de virer a gauche...

Romain MARIA 09/09/2009 11:22


Il est claire que vue les positions de De Villiers on ne peut être qu'à sa gauche !

Villiers est raciste. Pas besoin d'en débattre s'est un fait. Je m'en tien au discours : -Juillet 2005- :"Nous savons, nous les leaders politiques, nous savons que la troisième guerre mondiale
est déclarée. C'est une guerre qui a été déclarée et déclanchée par l'islamisme radical. Et nous ne pouvons pas continuer à assister impuissants à l'islamisation progressive de la société
française. 

Il faut donc d'urgence créer une garde nationale qui devra :
Rétablir les frontières et les contrôler. Investir les quartiers islamistes. Contrôler les mosquées. Je ne comprends pas la proposition du Ministre de l'Intérieur (et je lui demande d'y renoncer)
qui consiste à faire financer les mosquées par les contribuables français." 
(...) Moi je crois que l'Islam est le terreau de l'islamisme, et l'islamisme le terreau du terrorisme."

Quand au reste, il reste sur des positions idéologiques. Ce que l'UMP tente de cesser de faire.


Romain MARIA