Remaniement ministeriel

Publié le par Romain MARIA

Hier, le secrétaire général de l’Elysée a présenté le nouveau gouvernement de la France. Un remaniement plus conséquent qu’annoncé, qui réserve des plus ou moins bonnes surprises. A sa tête, François Fillon est confirmé dans ses fonctions.



Il y a trois jours je vous avais fait par de mon souhait que les grandes lignes du gouvernement Fillon 4 soient préservées, c’est chose faîte à moitié. Disons le tout de suite, ce remaniement surprend par son ampleur plus importante qu’annoncée. Huit nouveaux ministres font leur entrée au gouvernement tandis que huit autres sortent.

C’est donc tout naturellement que François Fillon conduira son cinquième gouvernement remanié. Depuis deux ans il conduit l’action gouvernementale brillamment et fait preuve d’un grand professionnalisme dans cette fonction.

Jean Louis Borloo reste lui aussi ministre de l’environnement. La stabilité est une bonne chose dans l’optique de la préparation du sommet sur le climat à Copenhague en Décembre.

Michelle Alliot Marie devient ministre de la Justice. Cela fait maintenant deux ans que je dis qu’elle à le profil pour ce poste. Son calme et son professionnalisme lui seront de grands atouts.

Brice Hortefeux devient ministre de l’intérieur. Il en rêvait depuis le début. Même si je trouve qu’il n’a pas démérité aux affaires sociales, son manque de connaissances dans certains dossiers était évident. Il est plus réactif que Michelle Alliot Marie ce qui est indispensable à ce ministère, qu’il connaît bien pour y avoir été ministre plusieurs années.

Il est remplacé aux affaires sociales par Xavier Darcos. Pour le coup, je ne suis pas convaincu par cette nomination. Il était urgent qu’il sorte de l’Education Nationale mais son bilan n’incitait pas à cette nomination.


C’est Luc Chatel qui devient le ministre de l’Education Nationale. Figure montante du gouvernement, ce n’est néanmoins pas son domaine de prédilection. Ses capacités de travail et d’écoute seront précieuses.


Frédéric Mitterrand, neveu de l'ancien président de la République et actuel directeur de la Villa Médicis à Rome, devient ministre de la culture. Issu de l’ouverture, espérons que ses talents dans la culture permettront d’avoir une grande politique culturelle digne de ce nom.


Brunon Le Maire devient ministre de l’agriculture. Un choix surprenant. Venant d’arriver aux affaires européennes, il avait fait de bons débuts. Il sera remplacé par Pierre Lellouche grand spécialiste des affaires de défense. Une surprise également.


Rama Yade arrive aux sport. Etrange transfert.


Christine Albanel, Roger Karoutchi, Bernard Laporte et Yves Jégo sortent du gouvernement. Albanel n’a pas démérité, Karoutchi n’ont plus. Laporte et Jego sont sanctionné comme je le réclamais pour leur mauvais bilan. De même pour Christine Boutin.


Christine Lagarde, Eric Besson, Eric Woerth, Valérie Pécresse, Hervé Morin, Martin Hirsch, Roselyne Bachelot, Bernard Kouchner et bien d’autres conservent leur portefeuille.



Voila ce qui m’a marqué lors de ce remaniement. Cette nouvelle équipe doit se mettre rapidement au travail pour mettre en œuvre les nouvelles orientations fixées par le président lors de son discours devant le congrès.

Info +

Retrouvez ici la liste intégrale du remaniement
Je reviendrai plus tard sur certains points précis de ce remaniement

 



Et vous, quel est votre opinion ?
Laissez vos commentaires

Publié dans ACTUALITE

Commenter cet article