Réponse à Monsieur Mély conseiller municipal de Choisy le Roi

Publié le par Romain MARIA

Mr Mély a laissé des commentaires sur ma proposition d’un plan de vidéo protection sur Choisy le Roi ainsi que sur la publication du communiqué de Choisy ma Ville relatant le boycott du groupe au conseil municipal suite à l’attitude de la municipalité.

Articles :
- Sur la vidéo protection
-
Sur le boycott du Conseil municpal de Choisy le Roi


Commentaires de Mr Mély
La vidéoprotection des espaces publiques est une fausse bonne solution.
Aujourd'hui, le chef de la police de Londres, cité souvent cité en exemple pour sa vidéo protection estime que cette politique est un échec.
Il estime que tous les fonds dépensés, et qui sont considérables, auraient été bien plus utiles s'ils avaient été dépensé dans d'autres moyens de sécurité publique.
Une caméra vidéo est efficace pour surveiller un espace clos avec peu de passage. Elle est inutile pour surveiller un espace ouvert, avec beaucoup de passage et où on ne peut pas distinguer quelque chose dans la foule.
C'est bien pourquoi la mairie de Choisy installe des caméras vidéos dans les parking et pas place de l'église où ça ne servirait à rien.
La vidéo surveillance n'est pas une solution. La police de proximité - suprimée par Sarkozy en est une. La rénovation des espaces urbains en est une autre, du ressort de la mairie. C'est ce qui est en cours, même si cela prend du temps.

Lorsque le café théophile propose un débat sur le conflit israelo-palestinien au bar de la marine, importe-t-il le conflit en France ? Bien sûr que non.
Si le conflit israelo-palestinien crispe à ce point les opinions, au moyen-orient et en europe, la classe politique occidentale et européenne y est pour beaucoup.
Combien de promesses les dirrigeants occidentaux ont-ils proclammés qu'ils n'ont jamais tenus. Si seulement les actes des politiques occidentaux avaient été en accord avec leurs discourts, ce conflit serait depuis longtemps résolu.
Alors oui, que des hommes politiques, même à un niveau aussi petit qu'une ville moyenne de banlieue, parlent de paix et agissent pour la paix, ce n'est pas rien et ce n'est pas importer un conflit.
C'est faire, à un (trop) petit niveau, ce qui devrait être fait mondialement pour que cesse enfin ce conflit. Et c'est l'honneur de la France que des élus fassent ce geste.



Ma réponse

Sur le plan de vidéo protection à Choisy le Roi

Vous évoquez Londres, parlons en ! Sans caméras de vidéo protection jamais les récents attentats auraient été déjoués, jamais la délinquance aurait baissé dans de telles proportions et jamais le Maire de Londres n’a remis en cause cette politique. Mieux, les Maires des autres grandes métropoles internationales prennent en exemple Londres.

Votre bilan en matière de sécurité est catastrophique. Si vous jugez que davantage de sécurité sur la dalle ou sur la place de l’église n’est pas nécessaire libre à vous Si ce que vous faites en matière de sécurité dans les parkings souterrain est suffisant pour vous, très bien ! Continuez à fermer les yeux sur la réalité des problèmes de la ville !

Vos solutions en la matière sont inexistantes, excepté le rétablissement de la police de proximité à la sauce Jospin qui est un échec retentissant. Vos idéologies vous enferment, cet archaïsme nous pénalise et votre inefficacité signe vos échecs en la matière.

La vidéo protection est l’une des réponses à apporter en matière de lutte contre la délinquance et son efficacité n’est plus à prouver même si cela vous déplaît.


Sur le conflit Israélo-palestinien

Oui à des débats sur le sujet, oui à la paix dans ces territoires mais non à l’importation du conflit. La manière dont vous traitez le sujet, à la fois politique et idéologique, est une terrible erreur.

Vous n’avez pas besoin de parcourir des milliers de kilomètres pour faire la paix, commencez par la faire dans notre ville à Choisy le Roi ! Vous avez suffisamment de problème à gérer ici, vous avez été élu pour cela. Donc faite le boulot que les électeurs vous ont confié !



Et vous, quel est votre opinion ?
Laissez vos commentaires

Publié dans Choisy le Roi

Commenter cet article

Laurent MELY 30/06/2009 14:55

S’engager dans une démarche de jumelage avec un camp de réfugié palestinien, ce n’est pas importer le conflit en France et à Choisy – le - Roi. Ce n’est pas l’importer, parce que ce conflit a déjà des répercussions dans notre pays et dans notre ville.

Est-ce parce que la municipalité de Choisy s’est engagée dans une démarche de jumelage que 157 habitants se sont égarés dans le vote Dieudonné, et que bien plus ont eu une démarche plus constructive en participant à des rassemblements de soutien à Gaza, en s’engageant dans des associations qui agissent pour la paix en Palestine ? Bien sûr que non.

Le conflit Israelo-Palestinien est vécu comme le symbole de l’oppression du monde occidental contre le monde arabo-musulman. Il a ce statut de symbole non pas à cause des actions de l’état Israëlien, mais à cause des actions des puissances occidentales, qui ont toujours favorisées Israël, quitte à fermer les yeux sur le droit international. Et par extension, en France, dans notre ville, dans nos quartier, ce conflit est vécu comme le symbole de la non-intégration de ceux qui se revendiquent comme arabo-musulman dans la république.

Ce qui « importe le conflit » en France, ce sont tous les renoncements de nos dirrigeants depuis soixante ans, qui ne sont pas parvenus à faire respecter le droit international (directives de l’ONU), n’ont jamais tenu leurs promesses (multiples déclarations d’intentions en faveur de deux états) ni fait respecter les accords signés dont ils étaient pourtant les garants (feuille de route par exemple).

Alors, parler de solidarité avec le peuple palestinien, ce n’est pas importer le conflit. Bien au contraire, en montrant à notre population que ses élus s’opposent à l’injustice faite à un peuple dont il se sent solidaire, nous travaillons à Choisy à redonner confiance dans le politique, à redonner le sentiment à notre population que la puissance publique peut se soucier de justice.

Jumeler Choisy le Roi avec un camp palestinien, cela n’importera pas le conflit chez nous. Cela contribuera au contraire à apaiser les tensions qui peuvent naître de ce conflit dans notre propre ville.

Pour de nombreuses raisons, q

Notre ville s’est engagée dans une démarche de jumelage avec un camp de réfugié palestinien, ce qui vaut à la majorité municipale de vifs reproches de la part de l’UMP, qui a même quitté la séance du conseil municipal de mai. Un des reproche fait à la majorité municipale serait « d’importer le conflit » Israelo-Palestinien à Choisy-le-Roi.

Romain MARIA 04/07/2009 16:05



Libre à vous de vous obstiner dans vos erreurs. Vouloir se jumeler avec une ville de Gaza, administrée par un groupe terroriste, le Hamas, suite à un coup d’état, est inadmissible. A juste
raison nous nous opposons fermement à cette décision qui serait une véritable fuite en avant. Jusqu’ou irons nous ?





Le problème Israélo-palestinien est très grave et dure depuis trop longtemps. Vos amis socialistes et communistes connaissent bien la difficulté de la question, alors épargnez nous vos
envolées sur le sujet.





Je le répète, commencez par régler les problèmes de notre ville Choisy le Roi qui sont bien trop nombreux. C’est votre boulot !


 


Romain MARIA








Laurent MELY 30/06/2009 14:55

Les caméras de vidéo protection de Londres n'ont pas permis de déjouer les attentats du métro londonien, puisqu'ils ont eu lieu.

Elles ont seulement permis de reconstituer les différentes étapes de l'attentat après-coup et ont été d'une certaine utilité pour l'enquête.

La vidéo-surveillance sert à punir pas à prévenir.

Pour ce qui est de la sécurité de notre ville, elle dépend en premier lieu de la Police Nationale, dont c'est la fonction et la responsabilité. Eux seuls sont équipés et formés pour ce faire.
La municipalité a un rôle de second rang en terme de sécurité. Elle peut y contribuer, notamment en contribuant à améliorer et sécuriser l'environnement.
Vous citez deux lieux, la dalle sud et la place de l'église. Ce sont deux lieux qui vont être l'objet de profonds changements urbains dans les prochains mois : destruction de la galerie Jean-Jaurès, réaménagement du square, retournement du marché.
Ces travaux d'urbanisme embelliront notre ville, mais ils contribueront aussi à améliorer la sécurité, dans la mesure du rôle de la mairie - créer un environnement urbain favorable.

De plus, je me félicite de l'affectation de renforts de polices (Utaq) sur Orly et sur les navigateurs, qui dégageront autant de policiers du commissariat de Choisy pour le reste de la ville.
Ceci contribuera également, comme le demande la mairie depuis longtemps, à l'amélioration de la sécurité.

Enfin, faut-il le rappeler, selon le préfet(qui n'est pas communiste) la ville de Choisy ne fait pas partie des villes du Val de Marne considérées comme problématiques en matière de sécurité.

Romain MARIA 04/07/2009 16:04


Bonjour,

Au sujet de Londres, je précise. Je parlais des récents événements qui ont eu lieu il y a moins de deux ans et non des attentas de 2005. (J'aurai du être plus précis).
Ceux de 2004, les caméras ont été comme vous le dites d'un atout majeur après coup. Je me félicite que vous puissiez le voir. Dommage que vous refusiez d’admettre l’utilité de la vidéo protection
dans le cadre d’une politique globale de sécurité pour Choisy le Roi.

Je comprends que vous considériez le rôle de la municipalité comme mineur en matière de sécurité, ça a le mérite d’être cohérent avec la politique que vous menez depuis trop longtemps. Néanmoins,
la réalité est tout autre lorsque l’on veut se donner les moyens en la matière (police municipale, actions de prévention…).

Le déploiement d’unités territoriales de quartier (UTEQ) et non UTAQ comme vous le dites, est une bonne chose. J’aurai l’occasion de m’exprimer prochainement.

Dernier point, je vous invite à plus de modestie en la matière et à voir les problèmes que traversent les Choisyens sur l’insécurité. Allez le soir sur la dalle pour vous en rendre compte par vous
même.
Mais si vous préférez vous en tenir à « Choisy ne fait pas partie des villes du Val de Marne considérées comme problématiques en matière de sécurité » pour nier la réalité, les problèmes perdurent
malheureusement à Choisy le Roi. Les habitants eux, s’en rendre bien compte.


Romain MARIA