Réponse de commentaire : budget 2009 de Choisy le Roi

Publié le par Romain MARIA

Le 26 Mars dernier, je publiais un article sur le budget 2009 de Choisy le roi où les augmentations d’impôts étaient mises à l’honneur. Mr Mely, conseiller municipal de Choisy le Roi, membre du parti communiste a publié un commentaire (Voir article). Voici ma réponse.

Commentaire de Mr Mély
:

Bonjour,

Je suis conseiller municipal communiste à Choisy-le Roi. Je ne partage évidemment pas cette appréciation sur le budget que nous avons voté.

Ayant participé à l'élaboration de ce budget, je peux dire que, contrairement aux appréciations de ce blog, ce budget a été fait dans le contexte de la crise avec pour principal mots d'ordres la maîtrise des dépenses et la meilleure qualité de vie possible pour les choisyens.

Ainsi, contrairement à ce qui est dit ici, il n'est prévu au budget 2009 aucune création de poste. L'augmentation de la masse salariale au budget 2009 n'est du qu'au "glissement vieillesse technicité" (augmentation des salaires dû à l’ancienneté des agents).

Il n'y a pas non plus création de nouveaux services dans la ville. Mais nous n'avons pas à rougir de l'existant. Toutes les villes n'ont pas une médiathèque, une piscine, un cinéma ou un théâtre municipal. Toutes les villes n'ont pas des colonies de vacances ou quelque chose de comparable à l'Espace Langevin. Toutes les villes n'ont pas la même politique tarifaire pour les activités culturelles... L'énumération pourrait encore continuer.

Pendant ce temps là, l'inflation du "panier du Maire" augmente. Pendant ce temps là, dû à la crise, les recettes baisses (baisse de l'immobilier et des recettes afférentes pour les communes). Et pendant ce temps là, dû à la politique de l'état, les dotations de l'état sont également en baisse.

Alors, fallait-il fermer la piscine ou le théâtre ? Fallait-il vendre les centres de colonie de vacance ? Pour paraphraser le Président de la République "nous n'avons pas été élu pour ça". Notre engagement de campagne était de maintenir le haut niveau de service rendu et de le développer si possible. Nous nous y tenons.

Et quoi que vous en disiez, la ville a les moyens de poursuivre la rénovation du centre-ville. Je pense que tout le monde apprécie la refonte du pôle intermodale. Je pense que personne ne se satisfait de l'état actuel du marché du centre ou de la galerie Jean-Jaurès. Les travaux sont nécessaires et ils auront lieu.



Ma réponse :

Mr Mely,

Permettez-moi tout d’abord de vous remercier de votre réponse, signée de surcroît.
Venons-en au fait.

Oui, ce budget a été réalisé dans un contexte de crise. Non, les dépenses ne sont pas maitrisées et non le cadre de vie des Choisyens ne sera pas le meilleur.

Je n’ai jamais dit ici que le budget 2009 créerait des postes, si ce n’est avec ironie : « La seule chose qui est sure, c’est que la ville recrutera toujours plus de personnel, investira toujours plus, embellira toujours plus. Après tout, qui n’a pas déjà remarqué le super cadre de vie de Choisy le Roi ! »
L’augmentation de la masse salariale est conséquente et son poids sur le budget est l’un des plus élevé pour une ville de cette taille. Il représente environ 55% du budget. Ce qui est du, il ne faut pas en douter, à une mauvaise gestion passée. Pire, les dépenses de fonctionnement augmentent de près de 5%.

Car oui, Choisy le Roi propose de nombreux services mais d’autres villes, le font à service comparable, à prix comparable mais à un cout inferieur. J’en veux pour preuve l’exemple de Maisons-Alfort. Il est temps de remettre un peu d’ordre.

Il est étrange que vous ne parliez que du désengagement de l’état, au moment où Choisy le Roi bénéficie, au titre d’un avancement de remboursement de TVA, d’un million d’euros. Je ne dis pas que l’état est exemplaire, certainement pas, mais il est trop facile de rejeter ses erreurs sur les autres.

Une fois encore, se sont les Choisyens qui payeront la facture à travers la hausse des impôts locaux. En 15 ans, les impôts ont augmenté de plus de 30% et même de 40% pour la taxe professionnelle. Comment voulez vous dans ces conditions attirer les entreprises, indispensables au développement économique ? Surtout lorsque, en même temps, vos amis socialo-communistes du département augmentent eux aussi les impôts !
Dans le classement des villes du département, Choisy le Roi apparaît comme l’une des villes qui taxe le plus, sans raison apparente.

Pardonnez-moi, mais je ne suis absolument pas convaincu que tout le monde, comme vous dites, apprécie les changements apportés près de la gare de Choisy le Roi. Pour le prix payé, on aurait pu avoir un minimum de qualité. C’est mieux qu’avant, mais nous sommes loin du compte. L’organisation de la circulation est catastrophique, les espaces verts absents et les places de stationnements réduites au minimum.
Les Choisyen seront ravis d’apprendre qu’ils ne pourront plus utiliser la passerelle qui enjambe la nationale entre l’église et la dalle de Choisy. Je m’oppose formellement à cette suppression.

La ville va dans une direction dangereuse il me semble. Ces investissements sont devenus trop lourds pour elle. Alors oui c’est vrai, il est beaucoup plus difficile de tenir un discours réaliste que démagogique ou idéologique mais je l’assume.

La difficulté pour boucler le budget témoigne de cette situation. Il n’en sera que plus pire dans les prochaines années. La où le maire aurait du gérer correctement, en prévoyant et en anticipant, il va se retrouver à nouveau devant le fait accompli. Nous n’en serions pas la si le maire avait une stratégie d’actions à long terme. Et à nouveau vous augmenterez les impôts. Car vous savez quoi, et ce n’est pas une exclusivité, je suis persuadé que Choisy le roi augmentera à nouveau les impôts l’année prochaine. Osez dire le contraire !


Et vous, quel est votre opinion ?
Laissez vos commentaires

Publié dans Choisy le Roi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article