Réforme de l’audiovisuel public : Il faut agir différemment

Publié le par Romain MARIA

Annoncée en janvier dernier, la réforme de l’audiovisuel ne prend pas le chemin que je souhaite. Il faut agir différemment.

La suppression de la publicité est aujourd’hui un non sens économique, pire son financement est inadapté. Comment l’état avec 52 milliard € de déficit peut il encore prendre en charge plus de 800 millions d’euros ? Le financement mis en place pénalisera de nouveau un secteur d’avenir (nouvelles technologies) et n’est pas pérenne (crise du secteur de la publicité).


Je propose une nouvelle voie :


Tout d’abord cette réforme n’est pas une priorité
En pleine crise économique d’autres mesures doivent prioritairement être misent en place.
C’est pourquoi il faut lancer une commission très ouverte pour débattre de cette question et réfléchir en détails à la politique audiovisuelle publique. Elle devra travailler au moins 6 mois afin de rendre un travail approfondi et de qualité.

Il faut restructurer France-Télévision
France-Télévision aura besoin d’argent qui ne peut être trouvé que par des économies.
La multiplication des chaines est un handicap (Fr2, Fr3, Fr4, Fr0, Arte, Fr24, Fr5…). France 4 doit être supprimé et de lourdes économies doivent être trouvées sur les autres chaines. LCP et Public-Sénat doivent fusionner. Ainsi, la redevance télé serait plus recentrée.

De nouvelles sources de revenus peuvent être étudiées
L’extension de la redevance aux matérielles télés vidéo sur le net ; Une nouvelle campagne de lutte contre la fraude à la redevance ; Une hausse de 5% de cette même redevance.

La question de la PUB
France Télévision doit réduire sa dépendance à la PUB aujourd’hui de 25% en la faisant passer à moins de 10%. Mais, il ne faut pas supprimer totalement la publicité de l’audiovisuel public. Une nouvelle tranche peut par ailleurs être rajoutée en prime time.

France-Télévision doit se moderniser et se différencier des chaines privées. Mais il ne faut pas pour autant qu’elle ne soit pas populaire et dynamique. 


Et vous, quel est votre avis sur l'avenir de France Télévision ?
Laissez vos commentaires

Publié dans ACTUALITE

Commenter cet article