Un grand jour pour l’Amérique, un grand jour pour le monde

Publié le par Romain MARIA

Barack Obama est devenu le quarante-quatrième président des Etats-Unis. Le partie démocrate détient désormais à lui seul la majorité absolue au Sénat et conforte sa supériorité à la Chambre des Représentants.

Il lui fallait au moins 270 grands électeurs pour l'emporter, il en a eu 364. Un record ! Le tout, avec une participation remarquable, largement au dessus des 126 millions de personnes enregistrées en 2004 qui était déjà un chiffre jamais atteint.
143 ans après l'abolition de l'esclavage dans le pays, 44 ans après la loi sur les droits civiques qui a mis fin à la ségrégation, les Etats-Unis ont choisi leur premier président noir.


En quelques heures, les Etats-Unis sont redevenus aux yeux du monde ce qu’ils ont commencé d’être au jour de leur création : le pays de la jeunesse et de l’égalité, la nation de tous les possibles, un modèle pour les peuples démocratiques et ceux qui aspirent à le devenir.
C'est la victoire de la rupture, du changement, de la volonté de protéger les plus faibles, de la diversité, de l'ouverture.


Nicolas SARKOZY a salué "le choix du changement, de l’ouverture et de l’optimisme" et a indiqué que toute cette campagne et son dénouement traduisaient la capacité de la démocratie américaine à se renouveler, à se régénérer. Il a ajouté que le nouveau président, Barack Obama, avait compris que l’Amérique devait à nouveau se tourner vers le monde et qu’il y aurait incontestablement des opportunités de renforcement des liens transatlantiques.

Les dossiers urgents sont déjà sur la table : Irak, Iran, nucléaire, Guantanamo, Russie… sans compter la crise économique et financière qui ravage le monde. Cette victoire suscite beaucoup d'espoir et d'attente aux quatre coins de la planète.



Il doit prouver qu'il en est à la hauteur. Les Etats Unies en ont besoin, le monde également.


Et vous, quel est votre avis sur sa victoire ?
Laissez vos commentaires

Commenter cet article